"L’île paradis qu'on ne doit pas dire" de DA PACEM

Raphaële KENNEDY
Du 12-02-2018 au 16-02-2018, LA RUCHE

"Entre les êtres de fiction et la réalité quotidienne, Henry Bauchau écrit son journal intime qu’il destine à la publication et poursuit de riches correspondances avec ses proches. Il s’écrit à lui-même, débroussaille son territoire intérieur, en ausculte les fractures, cherche la vie profonde… et destine à ses lecteurs ses réflexions intimes".
À partir de certaines lettres, de ses journaux rédigés pendant la gestation puis l’écriture du roman 'L’enfant bleu' (Actes Sud, 2004).

"L’île paradis qu'on ne doit pas dire" est une création sonore et visuelle pour voix parlée, voix chantée, électronique et vidéo de la structure marseillaise DA PACEM.
Ce spectacle découvre les correspondances entre ce qu’on ne sait pas, ne doit pas dire, vit, rêve ou crée peut-être… dans les déchirures de l’existence banalisée. Dans l’écho mystérieux des images et des sons, là où les mots (s’)échappent. Tout s’entrelace sur scène : la vidéo, plus qu’une projection illustrative, fait partie de la scénographie, tout comme la musique et les textes forment une partition sonore, un récit scénique et théâtral.
À partir des journaux et de la correspondance du poète, dramaturge et romancier belge Henry Bauchau, le musicien Pierre-Adrien CHARPY, la vidéaste Isabelle FRANCAIX, la comédienne Julia DE GASQUET et la soprano Raphaële KENNEDY se retrouveront à LA REGIE afin de travailler l'interaction entre l'image et le son de cette oeuvre.

Pour plus d'informations sur les artistes